MONTIGNY

Montigny-Le-Bretonneux 78

RETOUR

Requalification urbaine, architecturale
et énergétique de deux ensembles d'immeubles d'habitation au cœur
de la ville 

Maître d’ouvrage :

TOIT ET JOIE Groupe Poste Habitat
Coût :    5 M€ HT

Shab: 5900 m²

Nombre de logements: 98
Livraison: En cours
Mission: MOP + diagnostic + OPC
  

         Le quartier de la gare à Montigny le Bretonneux, situé dans la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines, est représentatif des recherches des années 1980 sur la forme urbaine appliquées aux villes nouvelles. On retrouve l’importance accordée au tissu urbain, à l’échelle intermédiaire entre architecture des bâtiments et grands tracés d’urbanisme, ainsi qu’une attention à créer des relations complexes entre sol et bâti, entre voiries et constructions, entre formes et pratiques.


La nécessaire résorption des désordres et l’amélioration énergétique des constructions doivent permettre de retrouver les intentions de la conception architecturale et urbaine initiale et d’améliorer la qualité d’usage pour les habitants.

Les 2 ilots 

Coté rue:

Notre proposition unifie et simplifie l’expression architecturale : tout en conservant l’esprit de la rue, elle souhaite donner aux bâtiments une image contemporaine plus épurée et moins anecdotique.


Une fois les modénatures et les maniérismes supprimés, les façades de briques et les silhouettes des bâtiments se rapprochent de l’architecture « des Docks ».

 

Le Style s’exprime suivant les lois de l’économie, recherchant l’absence d’ornement que l’on peut retrouver dans des opérations de reconstruction comme le Havre d’Auguste Perret.

Vue place Schumann

ITE de la Façade sur la rue commerçante

Coté Jardin:

Notre intention est de ne pas trahir le caractère d’unité de l’ensemble mais de le renforcer. Il s’agit de retrouver la forme urbaine de référence : le béguinage, ensemble unitaire organisé autour d’un jardin. Les relations entre espace privé et espace résidentiel doivent créer la qualité d’usage.  On peut aussi évoquer d’autres typologies comme la cité jardin et aujourd’hui les éco quartiers. Le parti d’aménagement passe par la simplification de l’expression des façades et la requalification des espaces extérieurs, jardin, sol, clôture, escalier, terrasse d’accès, renforcement de la végétalisation. Ce contraste entre façades apaisées et traitement paysager renforce les qualités respectives de l’architecture et des aménagements. 
 
La réhabilitation thermique est également l’occasion de réduire l'empreinte écologique des bâtiments en prenant  en compte l'ensemble des enjeux environnementaux, gestion des eaux et recours aux énergies renouvelables. 
 
 

Georges Auric Axonométrie coté jardin

Darius Milhaud Coté Jardin

ARTEO architectures
22 avenue Jean Aicard
75011 Paris

arteo@arteo.fr

Tel 01 40 21 04 52

  • White LinkedIn Icon
  • White Instagram Icon

webdesing/webmaster @foucauld Combeléran