ARTEO architectures
22 avenue Jean Aicard
75011 Paris

arteo@arteo.fr

Tel 01 40 21 04 52

  • White LinkedIn Icon
  • White Instagram Icon

webdesing/webmaster @foucauld Combeléran

1/4

HÔPITAL CHENNEVIER

Créteil 94

Maître d’ouvrage : AP Hôpitaux de Paris
Coût :      6,36 M€ HT
SHON :    3025 m2
Livraison: Concours 2006

RETOUR

Centre d’Odontologie et d’accueil
Hôpital Chennevier 

Le projet marque la porte d’entrée de l’hôpital et renouvelle l’image de l’institution sur la ville.

Le plan est un triangle rectangle résultant des deux directions géométriques principales du terrain : la trame d’implantation des bâtiments existant et l’angle formé par la rue.
Ce triangle est creusé, côté ville, par deux courbes. La première de ces courbes crée un parvis d’entrée pour les piétons au Sud. Au Nord, la seconde courbe permet de créer l’espace nécessaire au terminal des autobus et à la manœuvre de demi-tour. Une circulation à couvert relie ces deux entités.
Le parti distingue clairement pour l’usager les trois accès principaux de l’opération : accès piéton, accès véhicule, accès au terminal de bus. L’organisation des sols, constituée en rayures végétales et minérales, crée une trame paysagère associant les différents bâtiments

La façade sur rue se déforme naturellement, de façon douce, comme érodée par la ville. Une peau de protection, constituée de lanières de métal, se soulève, se dilate, se perfore, se dématérialise au gré des besoins fonctionnels, des besoins en éclairage et en vues, des exigences intérieures ou extérieures. 
Cette carapace, irisée de couleurs douces ou scintillantes, joue de sa transparence et des reflets avec la ville.
Les lanières composant cette peau sont irisées de couleurs douces ou scintillantes et jouent des reflets de la ville. 

La cinquième façade n’est pas oubliée. La toiture du bâtiment est végétalisée, favorisant la rétention d’eau et le confort thermique du bâtiment été comme hiver. Aucun équipement technique ne vient altérer l’image cette toiture visible par les bâtiments de logements environnants qui s’intègre dans une composition paysagère.